L’amour

L’amour correspond à sa réelle protection, une fois que l’on a acquis la confiance en soi et l’autonomie. L’amour de soi ou l’estime de soi mène alors toujours vers l’amour de l’autre et des autres. L’équilibre des relations est présent et partagé.

L’amour est une relation équilibrée. Chacun des partis donne et reçoit de manière égale sans jamais compter qui a donné ou reçu le plus. L’équilibre s’opère de manière naturelle. Les excuses se sont tues. L’incrédulité d’y croire est une excuse qui peut devenir une protection tant qu’il n’y pas de réelle estime de soi.

Parvenir à l’amour nécessite d’abord d’apprendre à s’aimer réellement tel que l’on est, tout en acceptant de vouloir évoluer pour trouver d’autres capacités et surmonter chaque épreuve de la vie. L’ignorance de son environnement n’est jamais une attention d’amour pour soi pour se protéger des risques existants. Chaque difficulté d’une épreuve est un indice qui peut être utilisé pour reprendre le chemin à l’envers et retrouver d’autres ressources. Il est toujours plus facile de prendre un chemin de logiques implacables que l’on connait que de vouloir voir les risques présents. La facilité n’est malheureusement pas le réel chemin vers l’amour véritable. L’inverse n’en fait pas pour autant un chemin inatteignable. .

Une issue se trouve toujours entre les deux et a besoin, pour s’ouvrir, de solliciter une prise de recul de quelques instants. Pour la réaliser il est nécessaire de solliciter sa volonté d’évoluer face à l’adversité des très nombreuses excuses ou oppositions pour ne jamais prendre le temps de l’écoute de soi.

La clé du véritable amour n’est jamais celle qui s’expose à nous de manière simple. Pour se tourner, elle nécessite de découvrir tous les secrets cachés dans chaque rencontre en ne prenant jamais le risque de s’exposer. Les comportements deviennent alors des indices sur les risques encourus.