L’émotion

L'émotion

L’émotion est comparable à un fil qui relie deux structures opposées. Elle n’existe que par l’existence de la contradiction présente entre un plus et un moins. L’émotion représente la soupape d’équilibre des charges.

Lorsque les émotions ne sont pas exprimées, elles s’accumulent pour former ensuite un coffre fort impénétrable. Le mental les utilise comme un agrément pour parer à tout bouleversement et construire la barrière de sécurité.

La libération des émotions est un atout pour permettre à la conscience de trouver ses réelles ressources. Le corps et l’esprit (âme ou conscience) ne sont pas dissociés et forment un tout. Si les capacités de l’un ne sont pas prises en considération par l’autre alors l’axe de stabilité de l’individu n’existe pas. Un déséquilibre subsiste.

Les émotions sont des indices sur l’existence d’un mal-être que le corps physique met en perspective en osant s’affranchir des limites du mental. Elles permettent ainsi de prendre conscience de l’existence d’une corde à tirer pour en dénouer les nœuds. Leurs origines ne sont jamais à l’extérieur de soi mais bien à l’intérieur.