L’inverse et l’opposé

L'inverse et l'opposé

L’inverse et l’opposé sont deux notions complémentaires mais non identiques. Elles forment cependant ensemble une unité complète. Le plus est l’opposé du moins mais rien n’empêche à l’un et à l’autre d’aller dans le sens qu’il souhaite en étant toujours inversé.

Une personnalité complète est composée de deux oppositions et de deux inverses complémentaires mais toujours en équilibre que l’on retrouve dans les peurs de la vie et les peurs de la mort. La peur de la vie concerne aussi bien celle du corps physique que celle de la conscience (peur de bouger son corps et peur de s’engager dans une épreuve). La peur de la mort est l’inverse et concerne également celle du corps physique et de la conscience (peur de perdre son apparence physique et peur d’ignorer des connaissances ou des actions). Le corps et la conscience sont toujours en opposition si on ne prend pas garde à se reconnecter régulièrement à ses sens pour en comprendre le sens caché.

Les comportements sont des représentations de ces quatre peurs. En fonction des parfums présents dans l’environnement, les peurs se mélangent et organisent en permanence le défilé des masques et des costumes.

La détection de ses propres freins nécessite d’être attentif(ve) à ses propres comportements. Ils se compensent pour atteindre toujours le même équilibre de stabilité de la sécurité intérieure. Retrouver la confiance en soi nécessite de prendre conscience de la présence des limites des comportements en se servant de la conscience connectée aux ressentis du corps physique. Ils forment ensemble un sonar très sophistiqué.

La clé qui ouvre la porte de la confiance en soi est toujours à l’intérieur de soi.