L’autonomie des flammes jumelles

L'autonomie des flammes jumelles

L’autonomie des flammes jumelles est la capacité pour chaque personne du couple de vivre librement sans aucun lien de rancune ou de culpabilité envers soi-même, et toute autre personne. Elle ne peut s’acquérir uniquement qu’après avoir accepté le lien de flammes jumelles et de suivre le parcours. A défaut, le lien refera toujours surface sous différentes formes et ne mènera jamais vers l’autonomie. Un lien peut très bien vivre indéfiniment à distance sans que jamais rien ne se passe très concrètement entre les deux personnes concernées. Les pensées, les attentions, l’imagination et l’espoir sont toujours les mêmes liens.

Les retrouvailles suivie d’une vie amoureuse et sereine est toujours possible à condition d’aller jusqu’au bout du chemin, chacun de son côté en acceptant de découvrir tout ce qui se cache derrière une attention et l’espoir. Tant que l’un et l’autre sont présents, le chemin n’est pas terminé.

Le lien qui unit deux flammes jumelles est un lien quantique qui réunit deux atomes semblables structurellement mais dont les valeurs seront toujours en opposition. L’attraction des deux corps physiques n’est pas la même que celle qui unit les deux consciences ou âmes. Les deux corps et deux âmes forment ensemble une unité parfaite mais dont chaque élément voudra toujours prendre la place de l’autre. Le plus et le moins s’affrontent en permanence sans répit tant que l’autonomie d’un seul corps pour une seule âme n’est pas atteinte ou coupure définitive du lien quantique.

La dépendance ou l’indépendance n’est pas le chemin vers l’autonomie. Chacune n’est qu’un indice de l’existence de peurs présentes ne permettant pas de vivre pleinement la réalité et d’affronter les épreuves.

Le parcours de flammes jumelles est une succession d’épreuves à affronter permettant de devenir autonome dans la vie et d’être avec son autre et les autres, sans jamais exclure qui ou quoi que ce soit. L’aboutissement du chemin correspond au réel bonheur. Il ne peut être atteint sans un minimum de connaissances tant les épreuves sont complexes et douloureuses.