Le silence

Le silence
Le pardon ou l’art du don de soi

Le silence peut représenter la pire des tortures. Il est cependant le meilleur moyen de faire face à toutes les épreuves de la vie . Le silence est une richesse à condition de pouvoir en tirer profit.

Les différentes symboliques autour du silence peuvent être liées à la peur de la mort : aucun bruit, aucune fête ou aucune voix à laquelle se raccrocher pour éviter de succomber à la solitude ou au contraire à la peur de la vie : préférer le silence pour ne plus entendre et vivre.

Tirer profit du silence nécessite d’accepter de plonger dans son for intérieur pour trouver les raisons de son refus ou de son acceptation.

Le silence est loin d’être un ennemi mais il n’est pas non plus un ami. Vous pouvez y entendre de nombreux cris de douleur ou refuser de les percevoir. Les ignorer est un refuge tout aussi risqué que la volonté de s’ignorer.

Quelle que soit son origine, la peur du silence est un indice pour orienter la recherche d’autres issues de secours. Elle représente le fil conducteur à suivre pour comprendre la signification d’un désarroi.